MA Desheng 馬德升

 

Figure emblématique de la résistance artistique et culturelle chinoise, Ma Desheng est  né en 1952 à Pékin.

Ma Desheng a souffert du manque de liberté d'expression au cours des dix ans de la Révolution culturelle de Mao Zedong, l'amenant à penser l'art autrement. 

A la mort du grand timonier en 1976, une page se tourne et la jeunesse en effervescence a fait sauter les verrous

 

Au printemps 1979, il participe à la première exposition de peinture non officielle organisée à Pékin par le groupe les Étoiles : Wang Keping, Zhao Gang, Huang Rui, Li Shuang, Ai Weiwei... –,

 (Xing Xing) : « La nouvelle voie à suivre ne s'accompagne cependant pas nécessairement de la négation de l'histoire millénaire dont ils sont les héritiers - la tradition d'une peinture de paysage construite autour des "quatre joyaux du peintre" (le pinceau, le papier, la pierre et l'encre) -, mais le temps est venu de la bousculer et de la projeter dans la modernité. »

 

Depuis les années 1970 jusqu’à aujourd’hui, Ma Desheng peint, dessine et sculpte des formes minérales. Les pierres sont, pour lui, dotées d’une âme. Pour tenter de la définir simplement, l’âme (du latin anima signifiant « souffle », « respiration ») est un élément vital et spirituel, immanent ou transcendant qui anime chaque corps doté d’une vie.

En 1985, il quitte la Chine pour la Suisse et, en 1986, à l’invitation des fondations Cartier, CIRCA et Royaumont, il se rend en France pour s’établir à Paris.  

 

Ma Desheng participe au renouveau de la peinture chinoise en donnant une place centrale au corps humain, là où dominait de manière ancestrale le paysage. Mais paradoxalement, c'est lorsqu'il quitte la Chine en 1985 pour s'installer en France un an plus tard, qu'il donnera un véritable élan à sa peinture. Entre abstraction et figuration, ses silhouettes féminines deviennent le véritable sujet du tableau, souvenirs lointains de nos "Vénus" callipyges préhistoriques. Elles envahissent la toile, décomposées dans l'esprit d’un Henry Moore, prises pour certaines de la frénésie des danses matissiennes.

 

 

Il nous montre des figures dépersonnalisées venant transcender la condition humaine et tisser les liens entre les éléments palpables (la terre), sur lesquels l’Homme se tient debout et grandit, et les éléments immatériels (le ciel), avec lesquels l’homme s’élève et commence à rêver (le ciel). 

Pour Ma Desheng, la pierre est l’élément catalyseur de tout être animé d’une énergie, le support témoin de l’éternité.

 

 

 

Cette relation à la fois physique et sensible est porteuse d’un espoir de vie éternelle : l’Harmonie. C’est alors que s'entrevoit la philosophie taoïste sur laquelle se base toute la réflexion de Ma Desheng, où l’homme n’est pas au centre de l’univers mais un élément parmi d'autres. 

L’humain n’a aucun droit sur la nature qu’il se doit de respecter et avec laquelle il ne peut que vivre en harmonie. C’est, donc, guidé par le “souffle vital” – le fameux qi – que Ma Desheng s’exprime.

 

Après avoir figuré les paysages et les corps, il montre aujourd’hui  des êtres de pierre. Certains estiment que, « la spiritualité sous-tendant toujours son travail, on ne peut se passer de l'analogie avec les cairns néolithiques ou des empilements de pierres tibétains ». 

Ma Densheng a ainsi toujours été empreint de philosophie taoïste. 


 

EXPOSITIONS 

 

en 2018 « La vie est nue », Galerie Wallworks, Paris ; 

en 2016 Corps, série, à la A2Z Art Gallery ; 

25 Avril- 1er Juin 2015, 'Ma Desheng, 

1992-2002, renaissance', A2Z Art Galerie, Paris, ' Ma Desheng « Grands Formats »', Galerie Wallworks, Carreau du Temple, Paris, 30 janvier - 1er février 2015 ; 

en 2014, " Ma Desheng : Black, White and Grey, selected works : 1979\2013 ", Kwai Fung Hin Art Galery, Hong Kong ; 

en 2013 Voice of The Unseen: Chinese Independent Art 1979/Today, La Biennale di Venezia, Ma Desheng: selected works1978-2013, 

Rossi & Rossi, Londres, Xing Xing : Ma Desheng et Wang Keping, galerie Magda Danysz, Paris ; 

en 2012, Art Hong Kong, Ma Desheng : Xing Xing Group, galerie Franck-Pages, Genève, Art Miami ; 

2011, Solo Show, Asian Art Museum, Nice;  en 2010 « Story of Stone » Solo Show, Hong Kong Art Center.

expositions collectives

en Août 2017 Seattle Art Fair, USA, représenté par la galerie Rossi & Rossi; 

en 2016 Singapore Art Fair, représenté par la galerie A2Z Art Gallery, Busan Biennale, Busan Museum of Art, Corée, 

en 2016 et 2015 Paris Art Fair, représenté par l'A2Z Art Gallery, Paris ; 

en 2011, Artistes chinois à Paris, Musée Cernuschi, Paris, Ma Desheng : êtres de pierre, souffle de vie", 'Blooming in the shadows, Unofficial Chinese art 1974-1985, China Institute in American, New York ; 

en 2009 Biennale de Sculpture, Yerres, France.
Ma Desheng est représenté par la galerie Kwai Fung Hin à Hong Kong. 

Il participe aussi régulièrement à diverses manifestations internationales de poésie. 
A l'automne 2016, le British Museum présentait une sélection de 7 oeuvres de deux membres de l'ancien 'Stars" group en Chine, Qu Leilei et Ma Desheng.


 

 

INFORMATIONS ET PRIX SUR DEMANDE