MICHEL CHEMIAKINE (1943)

Михаил Михайлович Шемякин

il s'installe en France, où il est accueilli dans le milieu des exilés russes par Marina Vlady et Vladimir Vyssotski. En 1977, il publie Apollon-77, un almanach d’art post-stalinien, de poésie et de photographie. En 1981, il déménage à New York. Depuis 2007, Mihaïl Chemiakin vit en France. 

Chemiakine travaille sur un large éventail de médias et de sujets, comme on le voit dans un livre en deux volumes sur son art par lui-même (2010, Éditions Azbooka, Saint-Pétersbourg).

En 2001, mandaté par la Ville de Moscou, Chemiakine crée un monument intitulé Les enfants sont les victimes des vices des adultes, groupe de sculptures dans un parc situé 600 mètres au sud du Kremlin, derrière la résidence de l’ambassadeur britannique. Parmi les autres sculptures de Chemiakine, on peut citer Pierre Le Grand dans la forteresse Pierre et Paul de Saint-Pétersbourg, Pierre Le Grand à Londres, le monument aux Victimes du terrorisme à Vladikavkaz (Ossétie du Nord), Vladimir Vyssotski à Samara (Russie).

Depuis 2001 environ, il travaille comme concepteur artistique sur le futur film d’animation russe Hoffmaniada. En 2001, il dirige et conçoit une toute nouvelle production de Casse-noisette pour le Théâtre Mariinsky, où il a également créé un second ballet basé sur le même conte d’Hoffman, "La noisette magique". En 2010, l’artiste crée une nouvelle production de "Coppelia" pour l'Opéra national et théâtre de ballet de Lituanie.

Michel Chemiakine lithographie , ensemble de 6 planches  expose à la Galerie Agnès Thiébault
Michel Chemiakine lithographie , ensemble de 6 planches


Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.