Macario VITALIS

Macario Vitalis (1898-1989) est un peintre philippin qui a travaillé en France des années 1920 au milieu des années 1980, et plus particulièrement à Puteaux puis Plestin-les-Grèves (Côtes-d'Armor) en Bretagne, petite ville côtière dont il apprécie tout particulièrement les paysages et la lumière. Son premier contact avec la Bretagne a lieu en 1946, à la suite de sa participation à une colonie de vacances. Il s'y installe en 1957, jusqu'à son retour aux Philippines où il meurt en 1989. Influencé par Jacques Villon, il adopte un style inspiré du cubisme avant de revenir à un style inspiré par l'impressionnisme puis par le pointillisme. Certaines de ses œuvres sont marquées par l'abstraction. Il s'attache à représenter des lieux bien connus des Plestinais (le Pont Moallic, le manoir de la Tour d'Argent, la balise rouge du Pichodour à Toul an Héry, etc.). Il représente aussi des scènes religieuses (en particulier des crucifixions), de vie quotidienne (orchestre, ballerines) et quelques portraits. Il appartient nettement à l'école bretonne de l'après-guerre mais aussi à la peinture philippine, même s'il a quitté son pays très jeune pour y revenir mourir très tard.

MACARIO VITALIS VENDU
MACARIO VITALIS VENDU

prix et informations  nous consulter

MACARIO VITALIS  expose à la galerie agnes thiebault
MACARIO VITALIS VENDU

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.