Ferit ISCAN 1931-1986 école Turc

Ferit ISCAN  VENDU EXPOSE À LA GALERIE AGNES THIEBAULT
Ferit ISCAN VENDU

Ferit Iscan a vecut à Paris ou il a cotoyé certains des peintres d’origine turque vivant aussi à Paris, comme Erdal Alantar, Mübin Orhon ou encore Albert Bitran. I l etait  également l’ami d’autres peintres comme Jean-Pierre Cassigneul, François Aubrun ou Claude Clavel. 

 

Au début des années 60, il se lança dans une recherche centrée sur l’agencement simultané d’une myriade de touches colorées, qui représentaient déjà une figuration déguisée, avant que ne vienne éclater, à partir de 1967, un feu d’artifice où allait dominer surtout le bleu, avec l’apparition de silhouettes dans ces nouvelles compositions, représentant souvent des âmes torturées à l’apparence d’ectoplasmes.

Un tournant radical apparaît en 1970, année à partir de laquelle Ferit s’attaque aux figures géométriques, aux perspectives, placées directement sur des bouillonnements de couleur.

La fin des années 70 laissera la place progressivement aux paysages, aux natures mortes, aux scènes d’atelier et même à des nus, où dominent la lumière, le suggéré. 

 

bibliographie:

Ferit Iscan, Rétrospective d’une Œuvre Exceptionnelle – Kerem Topuz - 2010

Ouvrage bilingue, consacré à un grand artiste d’origine turque de l’Ecole de Paris, Ferit Iscan.

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.