PIERRE GRIMM (1898-1979)

Né le 29 juin 1898 à Ekaterinoslav (Ukraine).

Après ses études secondaires dans sa ville natale, il alla à Saint-Pétersbourg, où il entra à l’académie des beaux arts en 1914, qu’il quitta après quelques mois.

En 1915, il partit pour deux années avec une expédition en Asie centrale, en qualité de peintre et aussi de photographe, activité qu’il poursuivit ensuite. En 1920, il quitta la Russie, passant par Constantinople, Zagreb, Vienne, où il travailla à des décors de théâtre, puis Berlin et arriva à Paris en 1923. Après des années difficiles, il commença à participer à des expositions collectives à partir de 1929, notamment aux salons annuels traditionnels de Paris et surtout régulièrement au salon d’Automne, dont il fut sociétaire à partir de 1962, au salon de Mai de 1954 à 1956, au salon Grands et Jeunes d’aujourd’hui.

En 1956, il était représenté à l’exposition de la galerie Charpentier de Paris : Un siècle de chemin de fer et d’art. A l’étranger, il figura dans les manifestations du salon d’Automne au Japon, en Allemagne, en Pologne, Iran, au Luxembourg et en Bulgarie. Il fit aussi des expositions personnelles, dont : 1938 exposition à Paris où Bonnard lui fit acheter une toile pour le Musée d’Art Moderne, 1949 Galerie Pierre à Paris, Galerie Knoedler de New York, 1954 Londres 1957 Paris.

En 1977, un hommage lui est consacré dans deux salles du Salon d’Automne de Paris.

Entre 1952 et 1969, il créa également des cartons de tapisseries qui furent tissées pour le mobilier national par 

 

 

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.